AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Snow Of Wilderness In The Naked White Heaven [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Damian I. Edwards
Proie effarouchée
► Fugitif
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 25
Citation : Rien ne sert de courrir quand il faut partir au taf...
Avatar : Trent Reznor

MessageSujet: Snow Of Wilderness In The Naked White Heaven [LIBRE]   Sam 19 Nov - 1:02






.●● Snow Of Wilderness In The Naked White Heaven ●●.
[Main Theme : Saycet - Trilogie]

_______ _______ _______ _______ _______ _______ _______ _______ _______


Brûle la neige sur les flancs de l'Océan...

Los Angeles. Une ville bien garnie, comme un paradis de la liberté urbaine.
Les rapports ici, ne sont pas les mêmes.
On voit le sourire des gens en fonction des visites du soleil que reflètent ces immenses tours de verre.
L.A. n'est pas une ville dont l'ambiance est qualifiable.
Tantôt berceau de la mémoire des États-Unis, tantôt voile sombre est glauque
cachant la fabrique effrayante des nouveaux souvenirs. L'Hiver, chacun s'enferme chez soi, suivant le quotidien,
la chaleur humaine n'est jamais suffisante pour faire fondre la neige des falaises d'Hollywood.
Quand Mrs.Hang vint fermer la fenêtre de son appartement sur la côte basse,
elle aperçu quand même une ombre assise sur le port de la falaise, parmi
de zones de stockage des containers.


"Mais c'est pas du tout désaffecté, ici... C'est même très bien entretenu..."

Plus il avançait au milieu de ces boites des conserve géantes, et plus Damian était désespéré
et furieux. Sa source lui avait pourtant dit que les locaux étaient déserts et inutilisés
depuis des lustres ! Les bâtiments avaient surement été rénovés,
mais cela empirait son problème. Il lui fallait un endroit ou dormir,
ne serait-ce que pour la nuit, et il se voyait mal être réveillé à l'aube par le grondement sourd
des portes de l'un des containers pour se retrouver nez-à-nez avec une paire de préparateurs de commande.
C'était encore un coup à se faire retrouver par l'armée.


"Qui est là !?"

Eh merde, il fallait en plus qu'ils emploient des gardiens de nuit ! D'accord,
les entrepôts avaient repris du service, mais de là à être utilisés par des entreprises
capables d'engager des gardiens de nuit, c'est que vraiment cet endroit avait quelque chose à cacher.


*KSHHHHT*
"Euh, Code 47, on à repéré du mouvement dans votre secteur, vous avez rien vu ?"
"J'ai rien vu mais j'ai cru entendre quelque chose. Sûrement un s.d.f. Je vais voir."
"Compris, on attends votre rapport."
"Terminé."

Comment-ça "Terminé" ? Damian se hissa sur un caisson en bois qui trainait
pour s'en servir de base afin de monter sur l'un des containers. Par chance, un noir se trouvait là.
Avec ses vêtements sombres, il passerait quasi-inaperçu. Il passa la tête par dessus
son poste d'observation improvisé pour avoir un aperçu de ce qui se passait plus bas.
Deux militaires. 'Manquait plus que ça. Il était dans un centre de transfert maritime
régit par l'armée. Décidément, ne jamais plus faire confiance à ses indics serait
sa bonne résolution pour la nouvelle année.
La neige recommença à tomber alors que les gardes faisaient le tour de son container
pour chercher la source du bruit qui avait fait en arrivant. Par chance, aucun des deux ne porta
attention au caisson qu'il avait pris soin de purger de toute trace de pas.


"Code 47 à Central, tout baigne ici. On rentre avant de finir en bonshommes de neige."
"Bien reçu, Code 47. Terminé."

Une fois le son des voix atténué par l'éloignement des gardes, Damian descendit enfin
de sa cachette. Il fallait qu'il trouve un moyen de sortir d'ici en vitesse et sans être vu.
La première option était de courir le long des parois en faisant attention au caméras.
Première rangée. Aucune vidéo-surveillance, ce bol.
Deuxième rangée, un garde qu'il s'empressa de contourner. Le sang commençait à bouillir
dans ses veilles, il sentait son cerveau en ébullition, les battements de son cœur s'accélérer.
Troisième rangée. Une caméra. Demi-tour. Le garde allait devoir y passer.
Damian fonça en direction de sa position, ne lui laissant même pas le temps de réfléchir.
Alors que le pauvre commençait à peine à saisir l'information enregistrée par ses yeux,
Damian avait déjà bondit le pied droit en avant, sa semelle parée à offrir le baiser de sa vie.
Le choc fût sans appel. Allongé, inerte, le soldat avait encore un pouls. Inutile de s'acharner,
cela n'apporterait que plus de problèmes, mais le fugitif pris quand même soin de couper
la radio en se servant de sa manche pour ne pas laisser d'empreintes.


*KLONG*


Un énorme bruit métallique se fît entendre à deux pas de là. Le premier réflexe de Damian
fût de tourner la tête en direction de la source du bruit. Ses pupilles se dilatèrent
en une fraction de seconde.


"Qui es-tu ?"

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hana Morgan
Surveillant sans repère
► Modérateur
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 20
Citation : Abandon my ship to the mercy of waves
Avatar : Anna Tsuchiya

MessageSujet: Re: Snow Of Wilderness In The Naked White Heaven [LIBRE]   Dim 4 Déc - 1:03

La neige recouvrait tout le paysage d’une couche blanche, et s’enfonçait mollement sous les semelles de ses bottes. Hana souffla légèrement, laissant un nuage de buée s’échapper de sa bouche. Elle marchait depuis plus d’une heure et commençait à fatiguer. Enfin, les portes d’entrée du port se dessinèrent au loin. Elle accéléra le pas, pressée d’en finir : elle avait froid, ses jambes étaient à moitié engourdies, et elle ne sentait plus le bout de ses doigts. D’habitude elle aimait bien la neige, mais là…
Mais bon, il fallait bien qu’elle gagne sa vie ! Et ce job de livreuse payait bien – heureusement vu les conditions de travail qu’elle était obligée de supporter.

Hana arriva au niveau des portes d’entrée. Personne. Elle entra dans le port, fit quelques pas. Des dizaines de containers s’élevaient un peu partout. Il faisait sombre, malgré les quelques lumières qui perçaient l’obscurité. Elle marcha quelques mètres, dans l’espoir de trouver quelqu’un qui pourrait la décharger de son colis, mais elle ne voyait personne. Ouvrant sa sacoche, elle en sortit un objet enveloppé dans du papier kraft, petit mais très lourd : c’était ce qu’elle était sensée livrer. Elle se demanda un instant ce que ça pouvait bien être, puis le remit dans sa besace. Poussant un long soupir, elle s’adossa quelques secondes à une vieille caisse. Elle avait espéré pouvoir livrer le colis rapidement, afin de rentrer le plus vite possible chez elle. Mais elle ne pouvait pas repartir sans l’avoir livré en bonne et due forme, sinon son patron allait encore râler. De plus, elle avait vraiment besoin de ce travail pour pouvoir économiser assez d’argent afin de retourner en Europe.
En effet, japonaise de son état, Hana n’avait rien à faire aux Etats-Unis – surtout qu’elle était également Anormale, ce qui augmentait considérablement le danger à être dans ce pays. Mais quand elle avait appris qu’il y avait quelqu’un dans cette ville susceptible de savoir ce qui était réellement arrivé à son père, elle avait sauté dans le premier avion sans réfléchir. Grâce à sa double nationalité, elle avait pu passer les frontières. Mais tout cela s’était finalement révélé vain : la personne qu’elle recherchait était morte depuis plusieurs mois. Elle avait ravalé son dépit et sa frustration, et économisait à présent depuis plusieurs semaines pour payer son billet de retour. D’après ses calculs, il lui restait dix-huit jours de paye – et quelques repas à sauter – avant de pouvoir rentrer en Europe. Mais pour cela, il fallait qu’elle livre ce fichu colis.

Des bruits lui firent lever la tête. On aurait dit des voix… Elle se mit à marcher, en quête d’employés de nuit qui pourraient l’aider. Il se remit à neiger. Elle sentit les flocons tremper progressivement ses habits, la glaçant un peu plus. Accélérant le pas afin de se réchauffer un peu, elle contourna plusieurs caissons. Soudain, au détour d’un container, quelque chose la fit se stopper net.
Un homme brun, vêtu de noir, était penché sur un corps. Il était en train d’éteindre la radio que sa victime tenait dans une main. Quand il se releva, Hana reconnut l’uniforme de la personne étendue dans la neige : c’était celui des Marines américains ! Elle se rendit compte qu’elle était dans un beau merdier : apparemment ce port était infesté de militaires. C’était mauvais pour elle, ça, très mauvais. Son rythme cardiaque accéléra. Elle devait sortir de là à tout prix. Surtout que l’inconnu qui venait apparemment de neutraliser ce garde ne semblait pas très amical…

Hana commença à reculer lentement, sans faire de bruit. Dans le même temps elle fit passer sa sacoche par-dessus sa tête, afin d’être moins gênée au cas où elle devrait courir. Mais au cours de cette action, sa sacoche heurta accidentellement le caisson métallique juste à côté d’elle. Le choc du contact entre la paroi métallique du container et son colis fut violent, et résonna dans tout le port.


*KLONG*

Hana tressaillit, et lâcha un juron. Elle vit l’homme se retourner brusquement vers elle, l’air féroce.

"Qui es-tu ?"

Elle fut tentée un instant de s’enfuir en courant, mais reconsidéra la chose : épuisée, pas du tout endurante et rapide, elle n’avait aucune chance de distancer l’inconnu. Elle préféra s’avancer vers lui : ce n’était vraisemblablement pas un militaire, il y avait des chances qu’il la laisse repartir sans problèmes. Au pire elle pourrait toujours utiliser son pouvoir.
Hana s’arrêta à quelques mètres de lui. Ses yeux bruns l’examinaient avec suspicion.

" Ecoute, commença-t-elle, mal à l’aise. Je ne veux pas de problèmes, ok ? Je suis juste venue livrer un colis. Mais apparemment je dérange, alors… je crois que je vais repartir. "

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Damian I. Edwards
Proie effarouchée
► Fugitif
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 17/11/2011
Age : 25
Citation : Rien ne sert de courrir quand il faut partir au taf...
Avatar : Trent Reznor

MessageSujet: Re: Snow Of Wilderness In The Naked White Heaven [LIBRE]   Dim 4 Déc - 17:03

" Écoute, je ne veux pas de problèmes, ok ? Je suis juste venue livrer un colis.
Mais apparemment je dérange, alors… je crois que je vais repartir. "


Elle n'avait rien fait, elle ne demandait rien à personne, mais cette fille à priori normale
cachait en elle une aura mystérieuse qui poussait inexorablement Damian à rester méfiant.

"Ok, je suis pas non plus le méchant dans l'histoire. Ces mecs là on ordre de tirer à vue
s'ils n'ont que l'infirme espoir de me reconnaitre. Comprends que je veuille prendre mes
précautions."



Damian s'avança vers elle en levant les mains au ciel, signe qu'il n'avait aucun objet dans
les mains pouvant lui servir d'arme. En temps normal, ça rend les gens confiants,
alors que tout le mode sait pertinemment que le corps humain est une arme fatale en soi.
Tout en s'approchant, il abaissa le bras gauche et tendit la main droite pour serrer
celle de son interlocutrice.


"Mon nom est Damian. Et j'étais à la recherche d'un logement pour la nuit.
Ne m'en veut pas mais je risque de devoir te fausser compagnie avant que le central
ne se rende compte qu'ils n'a plus de nouvelles de ce secteur."



Damian n'eut pas le temps de terminer ses explications que deux soldats firent irruption
d'un angle du port, leurs M67 braqués sur les deux intrus.


Ils sont là ! Tirez !


Des salves de balles ricochèrent au dessus de leurs têtes tandis que les deux
jeunes personnes coururent se mettre à l'abri. Une course pour la vie s'entama
à travers la zone de stockage du port. Des gerbes d'étincelles scintillaient chaque fois
que la balle d'un M67 venait déformer la taule épaisse d'un container.
A chaque angle, on croyait voir plus encore de militaires qu'il en existait.
L'un d'entre eux passa par erreur la tête au moment ou ils arrivaient et le poing de
Damian, par la peur, vint exploser son casque de force pendant qu'ils courraient.

Tout en ne relâchant pas la cadence, le jeune homme se tenait la main. Il venait
de détruire un casque militaire avec son poing.


"Putain, ça fait mal !"



_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hana Morgan
Surveillant sans repère
► Modérateur
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 20
Citation : Abandon my ship to the mercy of waves
Avatar : Anna Tsuchiya

MessageSujet: Re: Snow Of Wilderness In The Naked White Heaven [LIBRE]   Lun 5 Déc - 11:27

"Ok, je suis pas non plus le méchant dans l'histoire. Ces mecs là on ordre de tirer à vue
s'ils n'ont que l'infirme espoir de me reconnaitre. Comprends que je veuille prendre mes
précautions."


Soulagée que la situation ne s’empire pas, Hana se détendit un peu. Juste un peu – on ne savait jamais.
Il s’approcha d’elle en montrant ses mains vides, sûrement pour la rassurer. Puis ils échangèrent une poignée de mains.

"Mon nom est Damian. Et j'étais à la recherche d'un logement pour la nuit.
Ne m'en veut pas mais je risque de devoir te fausser compagnie avant que le central
ne se rende compte qu'ils n'a plus de nouvelles de ce secteur."


Apparemment, lui non plus ne tenait pas à se faire repérer. Hana ouvrit la bouche pour répondre, mais deux militaires armés surgirent.

Ils sont là ! Tirez !

Ils détalèrent aussitôt, poursuivis par les rafales de balles qui s’écrasaient autour d’eux. Hana sentit la mort la frôler plus d’une fois. Plongeant derrière des caisses pour se protéger des balles, ils rencontraient toujours plus de soldats. La zone, autrefois calme et déserte, était désormais envahie par un nombre incalculable de militaires vociférant et vidant leurs chargeurs.
Un craquement sonore suivi d’un juron la fit tourner momentanément la tête, sans pour autant ralentir sa course. Le dénommé Damian se tenait la main en grimaçant. Tu m’étonnes, quand on défonce un casque à mains nues…

A bout de souffle, ils débouchèrent dans une grande zone vide. Plus de caisses de stockages, plus de containers, rien. Et face eux, des dizaines de militaires les tenant en joue. Hana et Damian n’avaient plus aucun obstacle pour les protéger des balles. Si on leur tirait dessus, ils étaient fichus. Mais il était hors de question de se rendre : elle avait bien trop à perdre pour ça. Elle analysa la situation en un éclair. A quelques pas d’eux, un vieux camion était à l’arrêt. Ni une ni deux, elle bondit dedans en tirant Damian pas le bras. Elle s’installa aux commandes en priant pour que le véhicule soit en état de marche. Heureusement, ses circuits électriques n’étaient pas encore complètement rouillés, et le moteur se mit immédiatement en marche.

Première sommation ! Descendez de ce véhicule !

Hana ignora superbement l’injonction. Improvisant un peu – car elle n’avait jamais conduit de tel véhicule de sa vie – elle appuya des boutons et des manettes au hasard. Le camion fit une embardée, et roula à pleine vitesse vers les soldats. Ceux-ci mitraillèrent un instant le véhicule, bosselant la carrosserie de la cabine. Cependant, ils renoncèrent et s’enfuirent bien vite par peur de se faire écraser par le camion qui, dans un bruit d’enfer, allait n’importe où – au grand désespoir de sa conductrice qui n’arrivait pas à le contrôler. La situation devint rapidement chaotique, avec tous ces soldats qui couraient dans tous les sens afin d’éviter le véhicule qui prenait des virages incontrôlés. Un peu paniquée, elle se retourna vers le jeune homme assis à côté d’elle.

" Est-ce que tu saurais conduire ça ? Parce que là, j’ai l’impression que je vais finir par nous projeter dans un container. "

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Snow Of Wilderness In The Naked White Heaven [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Snow Of Wilderness In The Naked White Heaven [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I came to the hell by flying to the heaven ~ [Libre]
» Fête de solidarité au domaine White Swan (LIBRE)
» Young Haitian MD named White House fellow
» HIGHWAY TO HEAVEN ♥ welcome in New Heaven
» Dessin de Snow'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Premiers pas... :: Archives :: Anciens RPs-
Sauter vers: