AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conquistador

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Roy Gallagher
Justicier dépravé
► Rebelle
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 11/08/2013
Age : 22

MessageSujet: Conquistador   Mar 20 Aoû - 15:08


This is a fight for the day, night,
Black and white ;
A victory dance,
A burning riot !

Le réveil a été difficile. Comme toujours quand il se retrouve dans un pays étranger. Déjà, il a dû se rappeler que la chambre inconnue où il se trouvait était celle que qu'un groupe de rebelles bretons beaucoup trop éparpillé avait mis à sa disposition la veille au soir, moment de son arrivée à Nantes. Puis, mettre un peu en marche ses méninges pour comprendre les personnes qu'il a croisé depuis son réveil. Car autant son espagnol et son anglais sont impeccables, autant son français tend à être approximatif. Et ce, bien qu'il ait affirmé le contraire à ses camarades espagnols, quand ceux-ci recrutaient pour la Mission d'Unité Française. Une belle expression, d'ailleurs, pour cacher la désastreuse réalité, et l'étendue du travail. Ainsi, les groupes d'insurgés français avaient beau être motivés et revendicateurs, ils passaient autant de temps à organiser des actions contre le gouvernement qu'à se mettre des bâtons entre les roues les uns les autres.

Tout en marchant dans les couloirs de l'immeuble délabré servant de base aux rebelles nantais, Roy réfléchit à ce qu'on lui a demandé de faire ici. Avant même de rallier les bretons aux autres groupes français, il s'agit de les mettre d'accord entre eux. Et comme ils sont des plus têtus, leur groupe de mission s'est vu obligé de se séparer en deux : l'un partant dans le Sud établir le contact, et le sien dans l'Ouest, pour rallier tout ce petit monde sous une seule bannière. Il étouffe un soupir. Son pouvoir lui garantit d'habitude des missions plus palpitantes ... et dont l'intérêt et la réussite lui paraissent plus certains. Sans compter que, cette fois, je joue aussi la nounou, songe-t-il, non sans une certaine amertume. Il arrive d'ailleurs devant le point d'arrivée de ses déambulations dans le QG - est-il utile de préciser qu'il s'est perdu une ou deux fois, mais qu'il affirmera avec aplomb le contraire, si on lui demande ? Il s'agit, en l’occurrence, d'une chambre numérotée d'un 52 tracé au feutre, contre laquelle il frappe sans douceur.

« Hep touriste. » L'interjection, prononcée en espagnol, n'a pas pour objectif de vexer. Le ton n'est même pas provocant, juste rieur. Tant qu'à se coltiner le jeune, autant être un minimum agréable. J'en connais qui m'en seront reconnaissants. « On nous a demandé d'aller visiter le second QG. » Mensonge, bien sûr, mais il en a marre de tourner en rond dans cette base. Les discussions ne commenceront que le lendemain, les nantais ayant jugé qu'ils méritaient une journée de pause après leur voyage. Ils veulent surtout retarder les négociations le temps de décider des points qu'ils estiment indispensables. Et que nous devront refuser, à coup sûr ... Nouveau soupir. Mais discret, car un des français ne passe pas loin, et qu'il préfère ne pas s'attirer de questions dans une langue qu'il maîtrise mal. « Roméo ? » appelle-t-il, un peu plus fort, devant l'absence de réponse de l'autre côté de la porte.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Conquistador
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment tomber d'un super bon cheval ? [Fab' & Conquistador]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Encore un jour se lève, sur la jeunesse France :: Bretagne :: Nantes-
Sauter vers: