AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anastasia Irina Alekseïeva [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anastasia Irina Alekseïe
Phénomène trop discret
► Anormal
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 31
Citation : Down to the river we will run
Avatar : Scarlett Johansson

MessageSujet: Anastasia Irina Alekseïeva [Terminé]   Lun 25 Fév - 21:54

●●   Anastasia Irina Alekseïeva  ●●
« Down to the river we will run »






► Nom et prénom : Anastasia I. Alekseïeva

Age : 20 ans

Sexe : Féminin

Nationalité : Russe


Pouvoir :Peut devenir invisible aux yeux de quelques personnes à la fois. Elle n'est pas réellement invisible, mais elle s'efface de leur esprit.

Maladie mentale : Claustrophobie.

Camp : Anormalement neutre


Relations : La seule personne qu'elle connaisse vraiment est sa sœur jumelle, Ielena. Elle sait interpréter la moindre de ses expressions, sans même y réfléchir. Comme elles ont vécu ensembles toute leur vie, elles se connaissent par cœur et aucune n'arrive jamais à tromper l'autre. Elle apprécie beaucoup son père, bien que le respect qu'elle éprouve pour lui l'empêche de tout partager avec lui, et a une peur panique de sa mère.



Description Physique


De longs cheveux blonds ondulés, des yeux d'un bleu aussi troublant que brumeux, une taille fine et élancée, un mètre soixante-quinze et un poids inférieur à celle-ci, l'on peut dire de Anastasia que c'est une jeune femme délicate à bien des égards. Discrète, parfois même effacée, son physique attire pourtant les regards et son tempérament se reflète dans son apparence fragile. D'une force moyenne, elle ne vous battra certainement pas au bras de fer, vu son gabarit, mais elle pourrait bien vous surprendre par sa façon de se faufiler - ou plutôt de s'échapper - en vous glissant entre les mains avec une souplesse insoupçonnée pour une littéraire. La pratique de la course à pieds lui permet de garder la ligne tout en lui donnant du souffle, galbant sa silhouette qui demeure des plus féminines. C'est donc une jeune femme désirable et désirée qui n'aspire pourtant qu'à passer inaperçu telle la petite souris face au vilain chat.



Caractère


Anastasia est quelqu'un de très doux, et ce trait de caractère transparaît d'ailleurs derrière chacun de ses traits. Silencieuse, timide et effacée, elle préfère observer que participer et n'a jamais su s'imposer nulle part. Elle n'aime pas trop s'étendre sur sa vie privée, à part avec sa sœur à qui elle confierait sa propre vie, malgré leurs désaccords. Toujours inquiète du regard des autres, elle calcule chacune de ses interventions, chacun de ses actes, de peur de mal faire et de passer pour quelqu'un qu'elle ne serait pas. Lorsque cela arrive, cela peut parfois déclencher des pleurs et cela bien qu'elle soit adulte, un profond sentiment d'injustice la prenant à la gorge et au cœur, la rendant alors vulnérable. Ayant toujours été dans l'ombre de sa sœur, elle sait qu'elle ne la dépasse que par ses capacités de travail et de concentration, qui en ont toujours fait une très bonne élève. Sans aller jusqu'à l'admirer, la jeune femme se sent en sécurité lorsque sa sœur est présente, préférant s'en remettre à son tempérament protecteur plutôt que d'affronter le vaste monde toute seule. Le fait qu'elle parle pas moins de quatre langues différentes reste un atout pour elle. Certes le russe n'est pas très répandu, mais l'anglais et le chinois sont devenus nécessaires en ce monde, quand au japonais il demeure très utile au vu de leur niveau technologique, robotique et cybernétique.



Histoire


Quelques secondes. Il n'a suffit que de quelques secondes pour que ne soit décidé celle qui sortirait la première. On pourrait croire que ce sont ces quelques secondes qui ont fait la différence, mais en réalité c'est plusieurs mois auparavant que tout s'est joué, lorsque les gènes mutées se sont développées dans les deux embryons. Les deux se sont vu octroyé un don en rapport avec l'apparence, les deux ont eu droit à de magnifiques cheveux blonds, des yeux bleus transcendants et un sourire captivant... Mais tandis que leurs forces grandissaient de concert, quelque chose se produisit, et c'est à leur naissance que cela se révéla. A croire que l'une ne voulait pas sortir et demeurer à l'abri, bien au chaud dans cette enceinte protectrice, tandis que l'autre avait déjà soif de cette grande aventure que l'on appelle la Vie, et qui se trouvait de l'autre côté de cette lumière aveuglante. L'une ne pouvait pas demeurer seule sans l'autre, aussi lorsque la première vint au monde, la seconde la suivit, non sans avoir obligé leur mère à patienter de longues minutes. Les nourrissons crièrent de concert, ils étaient en pleine santé.

"Anastasia, où es-tu?"

La voix maternelle appelle, à la fois autoritaire et excédée. La fillette n'a que trois ans, mais déjà son don s'est manifesté, tout comme celui de sa "grande sœur". Lorsque la première part à l'aventure, la seconde la suit toujours sans attendre, mais parfois il arrive qu'elle disparaisse aux yeux de sa sœur comme de leurs parents. Si leur père qui travaille honnêtement et durement n'a que rarement l'occasion de gérer ce genre de "crise", leur mère, elle, a perdu patience depuis longtemps. Un an à courir après un enfant en bas âge a le don d'user vos nerfs, et votre patience mise à rude épreuve finit toujours par céder, car aucun parent n'est parfait. Lorsque l'enfant est retrouvé par sa grande sœur, la fessée tombe. Si à 3 ans ce n'est qu'une petite tape sur les fesses, en grandissant cela devient moins conciliant et plus fort, s'accompagnant d'un enfermement dans le placard à chaussures, étroit et obscur. Dès lors qu'on rouvre la porte après une bonne demi-heure, la petite ne veut plus qu'une chose : être visible et courir auprès de sa moitié. L'enfant prend rapidement l'habitude de s'enfuir devant cette mère qui finit par baisser les bras, et à six ans, c'est Ielena qui tient sa sœur par la main pour la rassurer et l'empêcher de disparaitre à tout va. Par chance, l'apprentissage de la lecture permet à Anastasia d'occuper son esprit, loin des contes effrayants parlant de monstres sous le lit ou derrière la porte du placard, et lui donne sa passion pour les livres.

"Ne t'en fait pas, je serais toujours là."

Si l'adolescence s'est déroulée entre une sœur extravagante et son propre tempérament tendant vers l'auto-renfermement, cela n'en demeure pas moins leurs plus belles années, lorsque Ielena ne passait pas plus d'une seule heure loin de sa petite sœur, la protégeant de ces autres dont le regard suffit parfois à la mettre mal à l'aise et la faire disparaitre. Ielena pouvait d'ailleurs partir à la recherche de Anastasia sans pour autant que son absence ne soit remarqué, bien qu'il y ait déjà eu quelques incidents. Par chance, leur père était un homme compréhensif, bien qu'il n'ai pas forcément été à-même de les aider à assimiler leurs dons, et leur mère ayant accepté cet état de fait, jamais elles n'eurent à connaitre le terrible sort qui fut réservé à certains dont les propres parents les livraient à l'armée, voir se débarrassaient d'eux comme des éléments de honte à cacher à tout prix, de peur qu'on ne les juge ou les accuse d'un mal quelconque.

"Viens avec moi."

Je ne peux pas, fut la réponse de Anastasia lorsque sa sœur lui demanda de la suivre. Le monde allait mal, très très mal, les injustices se multipliaient, la cruauté sévissait parfois sans même se cacher, et l'armée n'avait de cesse de rechercher activement les Anormaux afin de leur faire subir un sort parfois pire que la mort. Si la plus jeune voulait poursuivre ses études de littérature malgré tout ce qui se passait, l'ainée de son côté avait décidée de rejoindre les Rebelles et ne voulait pas la laisser derrière. Une longue discussion s'engagea, et Anastasia n'eut de cesse d'expliquer à Ielena que pour elle ce n'était pas les Rebelles, aussi désorganisés et peu influents qu'ils paraissaient, qui allaient pouvoir changer quelque chose. Ce n'était pas exactement la politique de l'autruche que la jeune femme prônait, car elle voyait bien le danger qui les cernait de toutes parts, mais elle refusait de s'exposer ainsi ou même de suivre de telles personnes. C'est avec déchirement et angoisse que la plus jeune laissa sa sœur partir sans elle, se retrouvant privée de "protection" et du soutien de l'être le plus cher à son cœur. Depuis lors le temps s'écoule, cela fait déjà plus de deux ans et seules les visites de Ielena permettent à Anastasia de se sentir encore en sécurité et épaulée.




► Pseudo : Ana

► Comment avez-vous découvert le forum ? Tout à fait par hasard en cherchant un forum RP ni trop exigeant, ni trop laxiste.

► Qu'en pensez-vous ? Pour l'instant, j'adore.

► Codes du règlement : <Gniam>

► Célébrité sur l'avatar : Scarlett Johansson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Anastasia Irina Alekseïeva [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Premiers pas... :: Passeport :: Passeports Acceptés-
Sauter vers: