AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 London, reunion, meetings... [PV with Jay]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alycia Myavi
Justicier dépravé
► Rebelle
avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 06/09/2011
Age : 19

MessageSujet: London, reunion, meetings... [PV with Jay]   Mer 19 Oct - 12:49

Les ruelles de Londres. Marchant, tête baissée, piétinant des papiers jetés au sol, croisant des personnes pressées, je ne m'arrêtais pas. Cela faisait une heure que je marchais sous la pluie. La fatigue arrivait, la fraîcheur se faisait sentir. Avec mes vêtements trempés, je me croyais presque dans l'eau. D'une piscine ou dans la mer. Une personne me percuta à l'épaule. Je ne dis rien. Une seconde me percuta de pleins pieds et me fit tomber à terre. Je m'étendis sur le sol, sur une flaque d'eau qui me trempa la tête. Mes cheveux s'alourdissaient sous le poids de l'eau. L'air enragé, je redressais ma tête et je vis une jeune fille, me regardant, me tendant sa main pour m'aider à me relever. Je ne sais pas pourquoi, mais mon air enragé se transforma en un air doux, calme. Après tout, c'est une petite fille. Elle devait avoir onze ans, au moins, je n'allais quand même pas m'en prendre à elle. Un peu anxieuse, elle s'excusa d'une voix douce :

<< Désolé madame, je ne voulais pas. >>

Elle se mit à pleurer. Au fond de moi, je sentis une pointe de douleur me perçait. Comment pouvais-je la consoler ? Si il faut, elle ne pleurait même pas pour ça. Je la pris délicatement par le bras, et l'emmena dans une petite ruelle, protégée de la pluie. Elle me suivit, comprenant que je ne lui voulais rien. Un peu après l'avoir dévisagée, je lui adressa la parole, après avoir essuyé, une petite larme qui coulait le long de sa joue.

<< Ne pleure pas, ce n'est pas grave de m'avoir bousculé !
- Mais, ce n'est pas pour ça... Je suis perdue... >>


Elle se remit à pleurer de plus belle. Je ne pouvais la laisser dans cet état. Il fallait que je l'aide à retrouver ses parents, sa mère, ou son père, enfin, quelqu'un de sa famille. Je lui répondis.

<< Tu cherches ta mère, ou bien ton père, ton grand frère enfin, qui veux-tu retrouver ?
- Mes parents...
- Comment sont-ils ? >>


Tout en pleurant à grosses larmes, elle sortit d'une petite sacoche, qu'elle avait en bandoulière, une photo. Elle me la montra et me dit :

<< C'est moi avec mes parents. Sortis d'un restaurant, on a marché, puis, ils se sont arrêtés sans que je m'en rende comte, et moi j'ai continué puis je me suis perdue. >>

Elle me faisait pitié. Je n'avais aucune idée de se que j'allais faire.
Soudain, j'eus une petite idée, qui n'allait peut être pas fonctionné. Je lui demandai :

<< Tu ne connaitrais pas le numéro de téléphone de ton père ou ta mère par hasard ? Ou bien, tu ne connaitrais pas de la famille qui vit ici, pas loin de l'endroit où nous sommes ? >>

Elle leva la tête au ciel, comme si elle réfléchissait profondément. Elle me regarda et me désigna une petite bicoque, située en bout de la ruelle, cent mètres plus loin, et l'on pouvait lire sur une affiche : « Salon de coiffure Jonhson ». Elle devait y aller souvent pour se faire couper les cheveux et, comme apparemment, comme me l'avait dit la jeune fillette, la coiffeuse qui tenait ce salon connaissait bien sa mère, donc, elle pourrait lui fournir le numéro, ou tout simplement, garder la fillette et prévenir ses parents pour les rassurer. Il pleuvait toujours. Nous traversâmes la chaussée, et marchâmes en direction du salon. Je poussai la porte, et la femme qui tenait le salon arriva à notre rencontre. Reconnaissant la fillette, elle me l'arracha des bras et commença à me crier dessus, comme si j'avais fait quelque chose de grave. La fillette l'interrompit et lui expliqua que je n'étais pas là pour la tuer ou autre, mais simplement que je l'avais aidée, quand elle était perdue. La coiffeuse regarda patiemment le jeune fille de onze ans, et faillit ne pas la croire. Elle me remercia ensuite, et m'offrit un café chaud en guise de remerciement. Elle fit aussi sécher mes vêtements quelques minutes. Elle me posa des questions concernant ma vie avant, ma famille, d'où je venais... Bien sûr, à certaines questions, je mentis. Pas question de lui révélait mon pouvoir, ni même lui fournir d'informations sur ma maladie ou autres.
Quelques minutes passèrent, et il fallait que je m'en aille. La jeune fille me fit la bise, puis me glissa dans l'oreille :

<< Merci de m'avoir aidé. Au fait, je m'appelle Ellena et toi ?
- Mais de rien, c'est normal ! Moi je m'appelle Alycia.
- Au revoir Alycia, à bientôt je l'espère. >>


Je sortit du salon, avec une geste d'au revoir. Cette rencontre avec Ellena m'avais fait du bien, je le sentais. Je me remis à marcher, repensant à son visage, sa morphologie, mais surtout, m'imaginant son joli petit sourire...

_________________
Merci Maël ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
London, reunion, meetings... [PV with Jay]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bloody London
» Résumé de la campagne électorale
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]
» La reunion des bailleurs de fonds
» Pierre Slack à la Reunion[Ajouté]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Premiers pas... :: Archives :: Anciens RPs-
Sauter vers: