AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La liberté, qu'est ce que c'est vraiment ? (pv Elysa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La liberté, qu'est ce que c'est vraiment ? (pv Elysa)   Mar 30 Aoû - 14:59

Je n'en pouvais plus. Je n'en pouvais plus de cette atmosphère confiné, de ces lumière sans chaleur que nous donnait les néons, de cette air sans mouvement, de se sol dur, ces mur de béton, et de voir toujours les mêmes têtes. Je n'en pouvais plus. Ma tête allez exploser, j'avais besoin de liberté, d'air frais, de soleil, … Il fallait que je sorte. Plus rien de comptais. Il m'arrive parfais d'avoir besoin de m'échapper, et ça tous le savait. Toute la matinée j'avais fait les cent pas dans cette chambre trop petite. J'avais besoin de courir, de me détendre, d'oublier. Tout ça, je ne pouvais pas le faire dans cette petite chambre, dans cet immeuble, dans ces loco, non, il fallait que je sorte. Je courrais vers ma commode, il fallait que je me change aussi, cette tenu semblait me comprimer.
J'enfilais en vitesse un pantalon large et un sweet, casquette de base-ball, pour être tranquille, mon collier … Je marquais un temps d'arrêt en le regardant, l'oiseau se balançait et son œil d'améthyste brillait faiblement, ne pouvant pas resplendir comme il faut sous cette fausse lumière. Mon oiseau d'argent, lui aussi me disait de partir, de me libérer, mais pour allez où ? À part ici, je n'avais pas de chez moi, aucune habitude du monde extérieur … Je le rentrais contre ma poitrine, enfilais une paire de basket, une petite arme, un couteau, glisser contre ma cheville, cacher, au cas où …
Enfin, je peux, je sens le vent m'appeler, même si je n'ai toujours pas bougé. J'allais sortir, mais me dit qu'il me fallait quant même prendre un peu d'argent. Enfin, j'étais hors de cette chambre, premier pas vers la liberté, pour quelque heures de liberté du moins. Je marchais à pas rapide dans les couloirs, personne, je sortis tranquillement, sachant que personne ne m'en empêcherait, surement parce que je sortais par la porte de service des employer. Je me dirige nom pas vers la grand rue; mais vers le fond de la ruelle. La j'escalade les poubelles, saute par-dessus le mur, et finit dans une autre ruelle, mais celle là n'a aucun garde, car aucune grande porte.

Je marche tranquillement, puis voyants qu'il n'y a personne, commence à courir, un petit footing. Enfin, le vent frais sur mon visage, glacé même, le pale soleil d'hivers, aucun mur pour me barré la route. J'en rêvais depuis pas mal de temps. Je continu comme ça jusqu'à avoir traversé une partie de la ville, passant par les petit rue non fréquenter, évitant un maximum les grande rue plein de militaire ou de gens suspicieux. Mais je finis par fatiguer, le manque d'exercice peut être, et décide d'allez boire un coup dans un des bars du coin. Celui où je vais habituellement. Je n'ai pas vraiment l'habitude de boire autre chose que de l'eau, ou quelque boisson infecte, l'armé n'invertit pas vraiment dans le confort alimentaire …
Enfin, j'y suis, Je ralentis, et m'arrête, quelque mètre avant la grande façade du bar pour reprendre mon souffle, et apprécier l'air une dernière fois. Ils se rendront vite compte que je suis encore sortit, et me forceront à rentrer, comme toujours, pour encore un nouvel arrivant. J'espère au moins pourvoir finir mon verre avant leur arrivé. J'entre dans la bâtisse, et me dirige vers le comptoir pour m'y asseoir en marge, dans l'ombre, Le serveur viens vers moi, prend ma commande: alcoolisée, comme toujours lorsque je sors, je suis là pour oublier et me détendre, non ?
Je laisse mes pensées vagabonder en attendant qu'il me serve …
Revenir en haut Aller en bas
Elysa Hunter
Tyran assumé
► Militaire
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 19
Citation : Il vaut mieux brûler franchement que s'éteindre à petit feu.
Avatar : Eleonore Costes

MessageSujet: Re: La liberté, qu'est ce que c'est vraiment ? (pv Elysa)   Jeu 1 Sep - 20:20

Encore coincée ici. J'ai l'impression de ne pas avoir bougé depuis des mois, c'est une horreur. Je m'assit sur mon canapé, démarrant la télé. C'est drole, ils ne parlent presque que de la guerre. Certes, c'est important, mais normalement la télévision n'est elle pas utilisée pour distraire ses utilisateurs? Alors pourquoi passent ils leur temps a ramener les gens a cette dure réalité? Savoir le nombre de morts depuis ce matin, c'est sensé nous distraire? Ha oui? Ah, bon. Hé bien je me coucherai moins stupide ce soir. Mais quel ennui. Si ce n'est pas pour travailler, ou alors acheter de quoi vivre, je ne sors pas de mon appartement. Rester entourée d'inconnus, ce n'est pas pour moi, merci. Pourtant je ressentais le besoin d'aller un peu inspirer de l'air frais, de changer de paysage, de ne plus être entourée de ces quatre murs que je connaissait si bien.

Je décida donc de fouiller dans ma penderie. Je tomba sur un débardeur gris, qui m'eut l'air parfait l'espace d'une seconde, jusqu’à que je me rende compte qu'il y avait une longue déchirure sur le coté droit. Pourquoi l'avais-je gardé, si il était importable?... Par flemmardise, je le remis sur son ceintre. Peut être avais-je réagi de la même manière avant... Bon. Je continua a chercher, avant que mon choix se porte sur un corset noir a lacets gris. Pour le bas, je décida de prendre un pantalon troué au niveau du genou, qui ferait l'affaire pour une petite promenade. Niveau chaussure, des converses, basiques. Je me maquilla légèrement et me prépara a partir.

Une fois la porte passée, je descendis les escaliers, comptant instinctivement les marches. Il y en avait 28. 29 si on comptais la marche du rez de chaussée. Je me rendis soudain compte qu'il faisait très froid, malgrès ce faible soleil. Tant pis. Je m'engagea sur le trottoir, fixant le sol noir. De rares fois, il y avait des marques rouges. Surement du sang. Je décida de m'arreter a un bar, histoire de me changer les idées. Une fois entrée, je m'asseya près du comptoir.

<< Bonjour, vous voulez? >>

Le serveur était un homme, d'une quarantaine d'année je pense, aux cheveux courts blonds, et aux yeux verts. Son Tshirt blanc portait l'inscription du bar, en lettres marron. Son pantalon était un jean basique. Je regarda rapidement ce que l'on pouvais commander. Je choisis une boisson, alcoolisée, mais pas trop non plus. Il me tourna le dos afin d'aller le chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La liberté, qu'est ce que c'est vraiment ? (pv Elysa)   Sam 3 Sep - 19:04

Le serveur revenait vers moi, ma commande en main. Je lui ai payé avec un généreux pourboire, après tout ce qu'on me donner je ne l'utiliser pas, et c'était l'argent de l'armée donc en gros, je m'en fous complètement. Il en avait l'air content. Je fixais le verre, attendant un peu pour le boire, et regardant les reflets flous sur sa surface. Comme un monde imaginaire … J'ai pris mon petit monde entre mes doigts froids, et j'ai porté le verre à mes lèvres. Un gorgée, pis deux descendant le long de ma gorge, me réchauffant de l'intérieur, et brouillant un instant mes idées.
Alors que je reposé doucement mon verre, la porte c'est ouverte, laissant entrait un flot d'air glacé. Je n'ai même pas regardé le nouvel arrivant. Il, ou bien elle d'ailleurs, c'est assit à coté du comptoir. Le serveur à pris sa commande, et au ton de sa voix, légèrement autoritaire, je compris qu'elle devait commander. Oui, elle, car j'ai tout de même regardé à qui j'avais affaire. Par total curiosité je l'ai regardé: jeune, vingt ans, brune, cheveux mi-long les yeux bleus, accent américain, normal quoi. Il n'empêche que, le ton de sa voix … ça m'intriguer, soit elle était dans l'armé, soit elle était chez les rebelle … J'ai lancé mon esprit, touchant le sien in extrémis. Il allait vraiment falloir que je m'entraine sur se point …
Réponse à ma question : non ce n'était pas une rebelle, mais une personne de l'armée. Je n'arrivais pas à en savoir plus, ma tête bourdonné, et le fait de continuer à boire ne m'aidé pas vraiment … Je me suis arrêtée. Puis j'ai fixais la jeune fille, enfin, elle était quand même plus vieille que moi … Elle était une personne avec qui je pourrais parler sans avoir à faire attention à mes parole, à ne rien révéler … Bon allez, je me lance … je me suis levé, et me suis assise sur la chaise à coté de la sienne. J'ai posé ma boisson sur le comptoir, et me suis tourné vers elle:

"Je suis Angel, service des interrogatoires, et vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La liberté, qu'est ce que c'est vraiment ? (pv Elysa)   Jeu 3 Nov - 12:36

tu es toujours là ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La liberté, qu'est ce que c'est vraiment ? (pv Elysa)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La liberté, qu'est ce que c'est vraiment ? (pv Elysa)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fort-Liberté, une potentialité touristique
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» les chemins de la liberté
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Premiers pas... :: Archives :: Anciens RPs-
Sauter vers: