AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Changer. Partir. Encore et toujours. [ Jay Morden ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elysa Hunter
Tyran assumé
► Militaire
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 19
Citation : Il vaut mieux brûler franchement que s'éteindre à petit feu.
Avatar : Eleonore Costes

MessageSujet: Changer. Partir. Encore et toujours. [ Jay Morden ]   Ven 26 Aoû - 20:41

Changer. Partir. Encore et toujours.
Nantes, 11h01.

Changer de vie tous les mois
Partir dans des destination encore inconnues pour moi
Encore et toujours.
C'est pas une vie ça. C'est pourtant ce que le destin m'a réservé.

Selon mes collegues, certaines personne fuyaient le gouvernement. Et a qui demandaient ils de les chercher? Eh bah c'est moi qui me tape cette corvée. Comme par hasard. Genre les femmes savaient pas se battre! Ils verront, quand je leur ramènerai des cadavres si j'sais pas me battre, non mais oh.
Je marchai dans une fine ruelle de Nantes, surement quelques heures avant midi, le soleil étant presque en son milieu. Les rares personnes que je croisaient reculaient a mon arrivée. Haha, j'suis trop forte.
L'ambiance était tendue, comme partout depuis cette guerre. Cette impression que tout va péter d'un moment a l'autre, cette impression de risquer sa vie a chaque pas sur le sol. Or, je m'en fous, j'ai pas peur de mourir. Ca sera même un soulagement, un délivremment, ne plus avoir a vivre cette vie pourrie.
Dans mes songes, je ne vis la marche sous mes pieds. Je m'étala par terre dans un "PAF" sonore. Ah quelle honte, mon dieu.
Les passants se retournaient pour m'observer, moi, avec mes allures spéciales, étalée au sol. Quelle honte!


- Mademoiselle, vous allez bien?

Une femme et son enfant.

- J'vous ai rien demandé, dégagez.

Direct et simple. Se retournant, la femme, vexée, partit. Tant mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Morden
Surveillant sans repère
► Modérateur
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 17/08/2011

MessageSujet: Re: Changer. Partir. Encore et toujours. [ Jay Morden ]   Dim 28 Aoû - 21:12

Bon me voila donc à Nantes... j'aurai mieux fait de passer mon chemin tiens, les gens ici ont l'air effrayés de tout et très méfiant. C'est pas ici que j'arriverai à trouver des infos...

Aller c'est pas le moment de se laisser aller, rester concentrer, ne pas se faire remarquer, ne regarder personne dans les yeux, ne pas s'attirer d'ennuis et trouver un coin calme pour manger un morceau.

Si seulement... "PAF" ?!? ça viens d'où ?!? Oh, une jeune femme est allongée par terre, elle a dû trébucher... ça doit pas faire du bien. Une femme s'approche d'elle, hmmm, elle l'envoie valser... Mais qu'est ce que je fais ! ne jamais rester immobile ! Ne jamais regarder avec insistance quelqu'un ! Il faut vraiment que je note tout ça moi...

Tiens, une brasserie. Je vais pouvoir me reposer quelques instants et remettre tout en ordre avant de repartir.
*Gling Gling*
- " Bonjour M'sieur, qu'est ce qu'il vous faut ? "
- " Une omelette et un verre d'eau s'il vous plait."
- " C'est partit ! "

Aller on se pose vers le fond, la porte d'entrée bien en vue, la sortie de secours juste à coté, parfait !

Jay posa son sac, s'étira et bailla un grand coup, ferma les yeux pour repenser à tout et s'assoupit...

    N'oubliez pas que le minimum de lignes est de 15 lignes,vous êtes franchement justes, là. Faites un petit effort, s'il vous plait ;3 Ça vaut pour vous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysa Hunter
Tyran assumé
► Militaire
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 19
Citation : Il vaut mieux brûler franchement que s'éteindre à petit feu.
Avatar : Eleonore Costes

MessageSujet: Re: Changer. Partir. Encore et toujours. [ Jay Morden ]   Lun 29 Aoû - 10:42

Même si le soleil tapait sur ces immeubles, j'avais l'impression que tout était sombre autour de moi. Je devais me méfier, question de survie. Après avoir répondu a la femme, je me releva difficilement. Quelqu'un me regardais encore malgres tout, immobile. Plutot grand, cheveux mi-longs noir. De vue, il me semblais qu'il devait avor des orgines asiatiques.
D'un seul coup, il tourna la tete, et se remit a marcher. Drole de comportement. Je décida de le pister - si il avais un pouvoir, ça serait mon jour de chance. Pouvoir enfin rentrer en Amérique.
Il se dirigea vers une brasserie. Par précaution, je n'y entra pas, et alla plutôt m'asseoir sur un banc moins loin, puis sortis mon portables, notant tout ce qui me semblait suspect. En même temps, je scrutais discrètement les alentours. Si quelqu'un d'autre avait l'air anormal, il fallais aussi que j'essaie d'en savoir plus.
Une personne, assez agée, s'assit a l'autre bout du banc, avec son chien. Un batard noir et blanc. Quand on y repense, cela fait longtemps que je n'ai pas vu de chien. Mis a part les chiens d'attaque de l'armée. Celui ci était très différent. Plutot petit, et dans ses yeux ne brillaient pas la haine des chiens d'attaque, d'après son regard doux, il était tranquille.
Ce chien était donc heureux. Un jour, les humains retrouveront ils ce sentiment? Lorsque cette guerre se terminera? Mais la question est la: personne ne sais quand cette guerre sera finie. Peut être bien dans 1o jours, ou bien 10 ans... Ou encore 10 siècles. Je pensa a mes collègues, prêts a mourir pour que tout redevienne comme avant. Prêts a tout pou arrêter ce chaos.
Durant quelques minutes, des souvenirs m'envahirent. Les terrains de guerre, tachés de sang, dire qu'avant ceci était juste un champ, ou des vaches et des moutons mangeaient. Mantenant, c'est un lieu de mort. Quasiment impossible de faire 10 pas sans marcher sur un corps sans vie.

- Hey, vous avez pas un briquet?

Je me retourna en sursaut. C'était le propriétaire du chien qui m'avait demandé ça. Je fis un "non" de la tête. Il eut l'air déçu, son cigare a la main.
Je réfléchis encore un moment. Dire que tous ceux qui possédaient ou utilisaient un briquet pouvaient a tout moment tuer des centaine de personnes, rien qu'en mettant une petite flamme sur un objet. Dire que ce petit outil de même pas 15 cm pouvait réduire a néant tant de vie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Morden
Surveillant sans repère
► Modérateur
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 17/08/2011

MessageSujet: Re: Changer. Partir. Encore et toujours. [ Jay Morden ]   Mer 31 Aoû - 2:28

Sujet Numéro 37, bonne réaction aux tests, présente un fort potentiel. Son "don" sera un atout capital pour les combats. Etrangement, le sujet n'as pas développé de trouble contrairement à tout les autres. Allons augmenter les tests ainsi que les interventions sur le sujet 37. L'entrainement ainsi que la formation militaire s'enchaineront dès que le sujet sera stabilisé. Il semblerai que numéro 37 soit notre plus grande réussite pour le moment. Les implants...

* Jay ! Ne reste pas endormis n'importe où, on va croire que tu es bizarre ! *

Cette voix !!!

Je me réveilla en sursaut. Faisant tomber le poivrier et la salière de la table. Devant la tête étonnée du serveur qui m'amenait mon plat.

- Voila pour vous M'sieur, est-ce que ça va ?

- Oui oui, j'ai fais un mauvais rêve, je m'étais assoupi. Merci !

Le serveur repartit sans plus de question, heureusement. Bon entamons cette omelette. Et puis c'étais quoi ce rêve ? Seulement un rêve ? Ou un souvenir ? Ou encore mon pouvoir qui se manifeste ? Pourtant ça n'arrive jamais que je visualise des choses passées. Et puis il y a "lui" la... A croire qu'il ne partira jamais. Je lui suis quand même redevable, il m'a sortit de pas mal de situation pourrie. Mais savoir qu'il est la à tout moment et qu'il puisse prendre le contrôle... Passons, pour une omelette, c'était pas mauvais. Allons payer...

- Alors M'sieur cette omelette ?

- Très bonne merci, voilà pour vous.

- Le compte est bon, bonne journée M'sieur.

- De même.

Bon maintenant je bouge d'ici, l'atmosphère se fait trop oppressante. Mais d'abord, il va falloir que j'achète de quoi survivre.

Perdu dans mes pensées de préparatif, un vieux sur un banc m'interpella.

- Hey jeune homme, vous auriez un briquet ?

Ne jamais rester au même endroit trop longtemps... Mais bon j'allais y perdre quoi ? Je farfouilla dans mon sac et trouva mon zippo. Le vieux me remercia d'un hochement de tête. Il avait un petit chien. Je n'aime pas les chiens, j'ai l'impression qu'ils peuvent sentir ce qu'il y a au fond de moi. Enfin, celui la n'avait pas l'air très farouche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysa Hunter
Tyran assumé
► Militaire
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 19
Citation : Il vaut mieux brûler franchement que s'éteindre à petit feu.
Avatar : Eleonore Costes

MessageSujet: Re: Changer. Partir. Encore et toujours. [ Jay Morden ]   Jeu 1 Sep - 20:45

Je me sentais flancher. Une nuit quasiment sans sommeil ne me faisait pas de bien. J'avais l'impression d'y voir flou, par moment. Des souvenirs me hantaient.

Il y a 8 ans. Je marchais dans la rue, insouciante. Je sentis une pression sur mon épaule et me retourna brutalement. Qui est cet homme? Je ne le reconnais pas. Bien plus vieux que moi, une barbe mi-longue, pas de cheveux. Il avait un regard assuré, bien trop a mon gout. Il faut que je me méfie des inconnus, on me l'a toujours répété. Il tendis sa main vers la mienne, je refusa le contact, reculant de deux pas.

<< Que me voulez vous?! >>

Il ne me répondit pas. Je ne le sentais pas ce coup la... Je devrai peut être partir. Il me regardais longuement, s'attardant sur quelques formes. Alors la c'est trop. Je me retourna et partit, aussi vite que possible.


Je frissonna en repensant a ce vieux souvenir. Certaines personne en veulent a d'autres sans aucune raison, c'est insensé. Je secoua la tête. Il ne faut pas que je me laisse envahir par des moments passé, il faut que je me recentre sur le présent. Je leva mon regard et aperçu... Le mec qui me paraissait louche. Je me demanda comment l’interroger, car "Hé salut t'est un anormal fugitif?" c'est pas une super façon d'aborder quelqu'un. Je décida de me lever, et de lancer un simple...

<< Salut. >>

Court et direct. Je soutint son regard, comme pour le forcer a répondre. Ouiouioui mon cher, répond moi, donne moi une preuve que tu est anormal, et j'aurai enfin capturé quelqu'un!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Morden
Surveillant sans repère
► Modérateur
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 17/08/2011

MessageSujet: Re: Changer. Partir. Encore et toujours. [ Jay Morden ]   Sam 3 Sep - 4:28

Bon, il en mettait du temps a l'allumer son cigare... En même temps, c'est un peu le modèle "Barreau de chaise"... Normalement à cet âge la on fume la pipe hein ! Mon grand père fume la pipe lui... Qu'est ce qu'il devient lui ? Et ma famille ? Ils ne doivent même pas savoir que je suis en vie et je n'ai aucunes idées d'où ils pourraient être maintenant. J'aimerai beaucoup les revoir tous, pouvoir les serrer dans mes bras, leurs dire que tout va bien, que cette guerre est terminée et qui je suis vraiment... Mais vaut mieux pas qu'ils sachent que je suis en vie, je pense que cela leur apporterai uniquement des problèmes...

Ah le vieux à enfin réussis à allumer son cigare, il me rendit mon zippo avec un grand sourire. Il semblait heureux. J'aimerai bien être dans cet état un jour... Si seulement m'allumer un cigare pouvait me rendre comme ça je fumerai toute la journée. En tout cas je suis assez fier de moi, j'ai réussis à faire sourire quelqu'un. Si seulement je pouvais faire ça avec le reste du monde...

<< Salut. >>

Surpris je me retourne. C'est vraiment cette fille qui m'a lancé ce "Salut" ? Elle se tenait debout, juste en face de moi, faisant à peu près ma taille, et n'était pas habillée de façon extravagante et quels yeux... Elle soutenait son regard, comme si elle voulait absolument que je lui réponde.Quelle étrange sensation, j'ai l'impression que mes joues sont en feu. D'habitude, la gente féminine ne m'adresse pas la parole. Aller il faut lui répondre la Jay ! Je réussis à lui bégayer un :

- "Euuh... Salut"

Mais attend, ces vêtements, c'est pas la fille qui c'est étalée tout à l'heure ? Elle à du remarquer que je l'ai regardé... Enfin elle doit pas m'en vouloir pour le fait de pas l'avoir aidé à se relever vu comment elle à dégagée une personne qui voulait l'aider. Mais que me voulait-elle au final ? Jay, ça fait trop longtemps que tu es au même endroit... Mais il fallait bien que je lui dise quelque chose ! Sinon, je passerai encore pour quelqu'un de bizarre... Voyons voir si je peux tenir une conversation avec quelqu'un...

- "C'est pas toi qui est tombée tout à l'heure ? Tu t'es pas fait mal j'espère ?"

Mouai, pourrai faire mieux comme phrase d'accroche...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysa Hunter
Tyran assumé
► Militaire
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 19
Citation : Il vaut mieux brûler franchement que s'éteindre à petit feu.
Avatar : Eleonore Costes

MessageSujet: Re: Changer. Partir. Encore et toujours. [ Jay Morden ]   Ven 9 Sep - 20:54

<< Euh... Salut >>

Il eut l'air timide. Certes, on n'est pas très a l'aise lorsqu'une inconnue vient vous aborder, en pleine rue. J'eut peur un moment de l'avoit déstabilisé - il fallait que je passe pour une innocente. Une simple passante, non pas une militaire chargée de ramener des anormaux fugitifs en Amérique. Il s'attardit sur mes vêtements.

<< C'est pas toi qui est tombée tout à l'heure? Tu t'est pas fait mal j'espère? >>

Avoir l'air naturelle. Je détournis le regard, avant de fixer mes converses noires, puis remonta lentement la tête. Ouais, ça doit pas être courant ici de voir quelqu'un trébucher sur une marche.

<< Si, c'est moi. >>

Je marqua une pause, pencha légèrement la tête sur le coté. Je n'ai pas pensé a la douleur, sur le moment, mais en réfléchissant, j'ai surement du me faire un hématome. Rien de bien grave. Juste une marque bleue disgracieuse sur une jambe.

<< Non, je ne me suis pas fait mal, merci quand même. >>

Ahahah. Si il m'a vue tomber, il m'a vue envoyer plus loin la femme qui m'avait approchée. Et vu comment je lui ai répondu, ça ne le faisait pas trop. Enfin bon, tant pis. Il faut absolument que je tente d'en savoir plus sur lui.
Quelle vie quand même. Chercher des gens, pour presque briser la leur. Certains appellent cela une malédiction, une vie comme la mienne, mais d'autres, une bénédiction. C'est certainement une vie solitaire, mais une remplie et la meilleure. C'est ma croix à porter, et je la porte joyeusement.

Je remonta mon regard vers ses yeux noirs, puis esquissa un sourire.

<< Faut avouer que cette chute était bien stupide >>

J'ai prononcé ces mots d'un ton léger, limite riant. Un rire nerveux. Je ne sut plus comment m'y prendre... Si mon rire ne trahissait pas ma nervosité, mes mains moites et mon regard bas le feraient a sa place. Entretenir une conversation correcte, c'est pas si dur pourtant...
Si quelqu'un me voyait comme ça. Dans le domaine du social, je ne suis vraiment pas douée. Encore avec des connaissances ou même des rares amis, j'arrivais a leur parler facilement. Je redressa soudainement le regard, avec un soupir agacé. Pitié, qu'il comprenne que je ne sais pas quoi dire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jay Morden
Surveillant sans repère
► Modérateur
avatar

Messages : 213
Date d'inscription : 17/08/2011

MessageSujet: Re: Changer. Partir. Encore et toujours. [ Jay Morden ]   Dim 18 Sep - 1:38

<< Si, c'est moi. >>

Ah, je me suis bien souvenu alors ! Mais elle s'arrêta net, comme si elle n'avait même pas pensé, ou même pas regardé si elle c'était écorchée. Je n'ai jamais vraiment eu de douleur physique, et quand cela arrivai, je perdais tout contrôle sur " l'autre "... Enfin bon tant que ces "flash" me permettront d'esquiver les mauvais coups, je pense que je suis assez tranquille de ce coté la. Je suis la depuis trop longtemps maintenant mais comme je n'ai pas eu d'alerte et "qu'il" ne se manifeste pas, il doit rien y avoir à craindre pour le moment... Enfin j'espère...

<< Non, je ne me suis pas fait mal, merci quand même. >>

Voila qui est étrange...Je n'arrive pas a cerner cette fille. Pourquoi a t'elle envoyé balader cette femme alors ? Par fierté ? Ou je ne sais quoi d'autre... La question étant toujours de savoir ce qu'elle me voulait !
Elle leva ses yeux bleu vers les miens, et me sourit. J'ai du mal a maintenir son regard. Je déteste que l'on me regarde dans les yeux, j'ai l'impression qu'on peut voir le démon qu'il y a en moi...

<< Faut avouer que cette chute était bien stupide >>

Elle me dit ça en riant. Mais ce rire n'était pas naturel, on dirai qu'elle est aussi nerveuse que moi, comme si elle ne savait plus du tout quoi dire, cela attise ma curiosité, que fait elle ici ? Pourquoi me parler a moi ? J'aimerai bien en savoir plus. Ma gorge devient sèche et je cherche mes mots... La force des mots est quelque chose a prendre en compte et surtout dans mon cas, chaque chose que je dirai pourra me mettre en danger. Du calme Jay, c'est juste une discussion normale avec quelqu'un de normal aussi.

* Tu es trop crédule Jay... Tout le monde te veux mort ou dans un tube à essai ! Tire toi de la...*

Encore lui... Je sais que tout les gens sont mauvais ici. Laisse moi juste m'en persuader.

" Tu as juste pas eux de chance, je m'appelle Jay "

J'espère que tout ce qu'il y avait dans le complexe ou j'ai été séquestré tout a vraiment explosé et que je suis passé pour mort... Aller on essaye de sourire, difficile... Je ne me rappelle même plus la dernière fois que j'ai souris. Ces muscles ne m'ont pas servis depuis longtemps.

" Que fait tu ici ? "

Il faut que je soutiennes son regard, fixer ce bleu, ne pas détourner le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysa Hunter
Tyran assumé
► Militaire
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 24/07/2011
Age : 19
Citation : Il vaut mieux brûler franchement que s'éteindre à petit feu.
Avatar : Eleonore Costes

MessageSujet: Re: Changer. Partir. Encore et toujours. [ Jay Morden ]   Ven 10 Aoû - 21:38

" Tu as juste pas eux de chance, je m'appelle Jay " .

Il semblait mal a l'aise. Non, il ne semblait pas, il était mal à l'aise, cherchant ses mots, aussi nerveux que moi. Il esquissa aussi un sourire, avant de me demander,

" Que fait tu ici ? "


Oula, Elysa, réfléchit, réfléchit... Il ne fallait pas que j'ai l'air étonnée - cela reste une question tout à fait banale pourtant - mais je ne peux pas non plus lui dire "oh j'suis la pour capturer quelques anormaux, parce que je bosse dans l'armée!'

" Je suis en vacances.... Et toi?"


Oui. Des vacances. Je n'aurai pas pu dire que je venais d'ici, mon accent m'aurai trahie. Mais d'un coté, ça reste assez vague comme réponse.
Concentration. Avoir l'air normale. Seraine. Détendue.
Je n'étais pas douée pour jouer un rôle, pour passer pour quelqu'un d'autre.

" Au fait, moi c'est Elysa. "


[ HJ: ou comment répondre presque un an après.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Changer. Partir. Encore et toujours. [ Jay Morden ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Changer. Partir. Encore et toujours. [ Jay Morden ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Théorie] Pourquoi Sacha a-t-il toujours 10 ans ?
» Pour toujours, c'est un temps très, très long, et le temps a une façon bien à lui de changer les choses...
» Préval finira par partir avec ces scènes de pillage des magasins par des affamés
» Envi de changer d'interface...?
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Encore un jour se lève, sur la jeunesse France :: Bretagne :: Nantes-
Sauter vers: